Réseau de poètes

Appel à tous et toutes les poètes du Canada : joignez-vous à nous pour attiser la flamme de la poésie chez les jeunes !

Nous invitons les poètes de partout au Canada à travailler avec nous en tant que travailleur·euses autonomes. Les voix de la poésie souhaitent travailler avec des poètes qui pourront rejoindre les élèves dans toute leur diversité et leur présenter de nouvelles perspectives. Les poètes qui s’identifient comme Autochtones, LGBTQIA2+, personnes de couleur, S / sourds ou personnes en situation de handicap sont invité·e·s à contribuer au travail de notre organisme.

Consultez nos critères d’admissibilité, apprenez-en davantage sur les différents moyens de vous impliquer et demandez ensuite un compte de poète sur notre site.

Si vous venez d’ouvrir un compte, nous vous demandons de commencer par remplir tous les champs de celui-ci. Nous vous remettrons 50$ une fois votre profil rempli et vous contacterons par la suite lorsque des tâches correspondront aux champs d’intérêt que vous aurez sélectionnés.

Étant donné le nombre élevé de poètes dans certaines régions, nous devons parfois limiter le nombre de nouvelles acceptations pour une région donnée. Comme ces situations évoluent, n’hésitez pas à nous envoyer votre candidature et nous vous informerons de la suite. N’hésitez pas à nous écrire si vous souhaitez plus d’information !

Que vous soyez ici pour découvrir le programme ou que vous soyez en terrain connu, nous sommes enthousiastes de travailler avec vous bientôt !

 

Critères d’admissibilité

Toustes les poètes qui souhaitent se joindre à notre réseau doivent*  : 

  • avoir suivi une formation spécialisée ou cumuler de l’expérience dans le domaine de la littérature ;
  • être reconnu comme un professionnel par les pairs œuvrant dans la même tradition artistique littéraire ;
  • avoir déjà publié leurs œuvres littéraires dans un contexte professionnel, dans lequel un processus de sélection éditorial était suivi, et avoir été rémunéré et, plus spécifiquement, avoir publié au moins un livre ou 10 poèmes dans des revues ou des anthologies littéraires publiées par un éditeur littéraire ;
  • s’engager à consacrer plus de temps à leur pratique artistique, si la situation financière le permet. 

Toustes les artistes de la création parlée et artistes de la performance littéraire doivent* : 

  • être un artiste professionnel, et
  • avoir créé ou présenté devant public au moins 2 créations parlées, contes ou performances littéraires, et reçu des cachets.

*Tel que décrit dans les Profils de candidat du Conseil des arts du Canada.

 

Tâches offertes

Visites d’écoles

Grâce au programme Poètes à l’école, des dizaines de poètes ont visité des centaines d’écoles et, cette année, nous souhaitons continuer d’étendre notre réseau.

Les visites de classe sont prévues de septembre à juin de chaque année. Les visites auront lieu virtuellement ou en personne, selon les besoins de la classe et ce qui sera possible. Nous encourageons l’ensemble de notre Réseau de poètes à faire preuve d’une grande flexibilité, car les demandes pourront changer à la dernière minute en raison de l’évolution des politiques de santé ou de celles des écoles.

Notez que nous n’exigeons pas de vérification des antécédents par la police, puisque les enseignant·e·s doivent rester en classe à tout moment durant les visites des poètes. Par contre, certaines écoles et commissions scolaires peuvent exiger cette vérification.

Quelle expérience demande-t-on?

  • Une expérience de travail avec des jeunes aux niveaux secondaires est un atout considérable.
  • Bien que nous nous concentrions sur les élèves du secondaire, les visites d’écoles primaires ont aussi leur place dans notre programme. Veuillez indiquer toute expérience pertinente dans votre CV.

Comment rémunère-t-on les poètes ?

Les poètes de notre réseau font du travail autonome. Les voix de la poésie paient les premiers 500 $ d’une visite de Poètes à l’école. Vous pouvez convenir, avant votre visite, de facturer un supplément à l’école ou d’organiser des visites supplémentaires. Les voix de la poésie ne sont pas responsables de la perception de ce montant supplémentaire et ne paieront que 500 $ par visite scolaire. En nous basant sur les barèmes de frais d’autres organisations canadiennes, nous suggérons que 500 $ pourraient couvrir un maximum de 3 heures passées dans une école ou 2 visites d’une heure en classe virtuelle.

Vous pouvez passer plus de temps dans une même école ou encore y retourner pour une visite de suivi, mais ce travail supplémentaire devra être rémunéré par l’école. Les voix de la poésie ne paieront qu’une seule visite par école par année.

Comment fonctionne le programme Poètes à l’école ?

  1. Des enseignant·e·s parcourent la liste de Poètes à l’école et déposent une demande de visite. Notre page de Poètes à l’école affiche la liste de tous les poètes qui souhaitent rendre des visites. Les enseignant·e·s qui souhaitent recevoir une visite auront l’option de demander un·e poète en particulier. 
  2. Les voix de la poésie gèrent ces demandes et organisent les visites en fonction de la proximité et de la disponibilité des poètes. Les poètes ont toujours la possibilité de prendre contact directement avec une école ; cependant, la réservation de la visite doit avoir lieu sur notre site pour que nous puissions la compter et offrir une rémunération. 
  3. Avant une visite, poètes et enseignant·e·s discutent de la logistique et des attentes de chacun·e. Les poètes et enseignant·e·s recevront un courriel des Voix de la poésie pour confirmer l’heure et la date d’une visite. C’est ensuite à vous de discuter du contenu de la visite par téléphone ou par courriel. Nous vous recommandons d’aborder les sujets listés dans la page Préparer une visite.  
  4. Après chaque visite, vous et l’enseignant·e recevrez un bref questionnaire. Une visite compte pour « rendue » une fois que le ou la poète a rempli son questionnaire.

 

Membre de jury lors de concours de récitation

Pendant l’année scolaire, nous tenons des concours en ligne et dans des lieux physiques. Les interprétations des jeunes sont jugées par des poètes à partir de notre grille de notation.

    Les concours régionaux en équipe se tiennent généralement dans une école. Ils sont composés d’équipes qui viennent d’écoles avoisinantes. Ces concours durent habituellement deux heures et les juges reçoivent une rémunération de 500 $.

    Nous organisons aussi deux concours en ligne : la Finale junior et les Épreuves de qualification en ligne. Les juges de ces concours utilisent leurs propres ordinateurs pour regarder et juger les vidéos de récitation des jeunes. La période d’évaluation se tient pendant une période de deux semaines et les juges reçoivent une rémunération de 500 $.

    Qu’est-ce que ça implique ?

    Les juges d’interprétation sont responsables de :

    • se familiariser avec la section Noter un concours ;
    • lire les poèmes qui seront récités en avance (on vous les enverra par courriel) ;
    • juger les récitations de chaque élève.

    Qu’est-ce qu’un concours régional en équipe et comment les juges sont-ils rémunérés ?

    Un concours régional en équipe se tient généralement dans une école : les écoles d’une même région se regroupent et s’affrontent. Cette année, tous les concours en équipe auront lieu en personne! Les juges sont sélectionné·e·s selon leur région et reçoivent une rémunération de 500 $.

    À quoi ressemblent les concours en ligne et comment les juges sont-ils rémunérés ?

    Chaque année, nous tenons deux concours en ligne :

    1. La Finale junior en ligne : Des élèves de 6e année à la 2e secondaire déposent leurs vidéos de récitation sur notre site et la période d’évaluation a lieu au début du mois de mars. Des prix sont remis aux meilleurs neuf élèves et à leurs bibliothèques à la fin du mois de mars.
    2. Les Épreuves de qualification en ligne : Des élèves de 3e secondaire au cégep déposent leurs vidéos de récitation sur notre site, puis la période d’évaluation a lieu vers la mi-mars. 42 demi-finalistes nationaux sont désignés. Les 9 meilleur·e·s élèves sont invité·e·s à s’affronter à notre Grande finale au mois d’avril.

    Pour le concours junior comme pour le grand concours, la période pour noter les vidéos s’échelonne sur un maximum de deux semaines. Ce travail peut prendre l’équivalent d’une journée et demie et les juges reçoivent une rémunération de 500 $.

     

    Rédaction de contenu

    Quels types de contenu cherche-t-on et quelle est la rémunération des poètes ?

    • Des plans de cours qui motiveront les jeunes à explorer la poésie : 300 $ et mention de source avec la publication plan de cours.
    • Sections « Pour aller plus loin » et descriptions d’une ligne pour donner différentes questions d’analyse d’un poème (de nombreux poèmes n’en ont pas encore!) : 150 $/poème et mention de source avec la publication de la section « Pour aller plus loin », pas de mention à la suite de la description d’une ligne.
    • Exercices de création (jusqu’à 200 mots) pour inspirer les jeunes à trouver leur propre voix poétique : 50 $, mention de source, maximum d’un exercice par poète.
    • Biographies d’autres poètes (100 à 150 mots) : 50 $/biographie, publiée sans mention de source.
    • Biographies de poètes, version longue (300 mots) : 100 $/une biographie, publiée sans mention de source (nous n'en avons pas encore sur le site, mais avons hâte d'en ajouter !)

    Toute la création de contenu est gérée et révisée par notre équipe. Les tâches sont accordées selon nos besoins et votre intérêt pour ces tâches.

    Prenez connaissance de notre guide de rédaction avant de débuter. 

    Détails de procédure :

    • En soumettant du contenu écrit aux Voix de la poésie/Poetry In Voice, vous accordez aux Voix de la poésie/Poetry In Voice les droits non exclusifs, dans le monde entier en français, de publier ce contenu sur leur site, sur tout autre site qui serait créé par l’organisme et sur leurs réseaux sociaux ;
    • il est sous-entendu que vous êtes l’unique auteur·e de ce travail — évitez le plagiat en mentionnant vos sources si nécessaire.

     

    Emploi et rémunération

    En tant que membre du réseau de poètes, vous réaliserez du travail autonome. Une fois par mois, Les voix de la poésie compileront le travail réalisé. Vous recevrez un virement Interac au début du mois. Une description des tâches accomplies sera incluse dans le message du virement. Si vous le souhaitez, vous pouvez nous envoyer des factures pour le travail réalisé pendant un mois.

    Afin que nos informations restent à jour, vérifiez que vous nous avez transmis la bonne adresse et que les informations indiquées dans votre compte concernant vos paiements sont valides.

    Dans ce contexte de travail autonome, vous serez responsables de déclarer vos revenus à l’impôt. Les voix de la poésie/Poetry In Voice ne vous enverront pas de formulaires d’impôt pour ce travail.

    Dans le cas des visites d’écoles, veuillez noter qu’une visite sera considérée rendue lorsque vous aurez rempli le questionnaire qui confirme la tenue de la visite.

     

    Candidature

    Pour vous joindre au Réseau, la première étape à franchir est de remplir tous les champs d’un compte de poète.

    Si vous avez déjà un compte de poète, vous pouvez vous connecter.

           
          French
          Start here: