Photo credit
© Annie France Noël

Biography

Originaire de la Péninsule acadienne dans le Nord-Est du Nouveau-Brunswick, Sarah vécu son adolescence à Moncton où elle publia deux recueils aux éditions Perce-neige Romanichelle (2002) et Rues étrangères (2005). Elle poursuivi ses études à Fredericton (N.-B.), puis Montréal (QC), où elle fit une Maîtrise en lettres à l’Université McGill. En 2013, un troisième recueil, Cœurs nomades, parait chez Prise de parole à Sudbury (ON). Au fil des ans Sarah a contribué à de nombreuses revues et publications, notamment en tant que critique littéraire à la revue LQ. Elle habite le long de la magnifique rivière Petitcodiac et travaille dans le domaine du cinéma. Les vents de Memramcook, est son quatrième recueil.

Micro-interview

Did you read poetry when you were in high school? Is there a particular poem that you loved when you were a teenager?

Pas beaucoup, mais un peu. Là où tout a changé pour moi, c’est lorsque j’ai découvert la poésie acadienne : une poésie écrite dans une langue qui me ressemblait. Je me souviens particulièrement d’avoir découvert Dyane Léger et son recueil Le dragon de la dernière heure. C’est un recueil qui m’a beaucoup marquée.

When did you first start writing poetry? And then when did you start thinking of yourself as a poet?

J’ai écrit mon premier poème lorsque j’avais 13 ans, mais ce n’est qu’à 15 ans que j’ai réellement commencé à écrire... lorsque j’ai découvert la nouvelle génération de poètes acadiens. Ce fut alors pour moi un véritable déferlement. J’ai écrit la plupart des poèmes de mon premier recueil en moins d’un an. J’ai commencé à me concevoir comme poète au moment où on m’a dit que j’allais être publiée. 

What do you think a poet’s “job” is?

Je crois que le travail des poètes vise à ouvrir l’esprit des gens à la magie des mots et du monde qui nous entoure.

If you have a poem in our anthology what inspired you to write it?

Le poème "Mon cœur a pris la forme de la Petitcodiac" m'a été inspiré par la rivière Petitcodiac qui traverse la ville de Moncton et qui se déverse dans la baie de Fundy. C'est une rivière que j'aimais beaucoup lorsque j'étais enfant parce que je croyais qu'elle était en chocolat. Quand je venais à Moncton, je demandais toujours à mes parents si on allait la voir. Il y a plein de choses qui rendent cette rivière extraordinaire, dont son mascaret. En déménageant à Moncton à mon adolescence, cette rivière fait désormais partie de mon quotidien et je l'adopte comme cette ville m'a adoptée.

If you had to choose one poem to memorize from our anthology, which one would it be?

« Éloge du chiac » de Gérald Leblanc

Publications

Title
Les vents de Memramcook
Publisher
Perce-neige
Editors
Émilie Turmel
Date
2022
Publication type
Book
Title
Rues étrangères
Publisher
Perce-neige
Editors
Gérald Leblanc
Date
2005
Publication type
Book
Title
Cœurs nomades
Publisher
Prise de parole
Date
2013
Publication type
Book
Start here: