Projet pilote bilinguisme 1 — début secondaire

Lesson Introduction

Les ateliers que je propose sont axés sur la lecture de poèmes simples mais singuliers, et l’écriture collective et individuelle dans un esprit d’exploration ludique et d’ouverture à la spontanéité.

​​IMPORTANT : Tous ces exercices (à l’exception de l’exercice épistolaire à la fin) peuvent se faire aussi bien en contexte jumelé ou non jumelé.

L’un des buts principaux de ces cours est d’encourager l’échange entre des groupes de français langue seconde et des groupes d’anglais langue seconde. Si les groupes sont géographiquement éloignés l’un de l’autre, l’échange peut d’abord prendre la forme de dialogues zoom, pour ensuite devenir épistolaire (par courriel), selon le niveau** (voir exercice supplémentaire à la fin du plan). 

Tous les exercices peuvent se faire aussi bien en personne qu’à distance, quoiqu’en en personne, c’est invariablement plus riche. L’exercice de poème épistolaire à la fin cherche à rapprocher les élèves quand iels ne sont pas en mesure de travailler ensemble en personne. 

Une autre approche qui peut s’appliquer à tous les exercices, c’est de simplement faire le même exercice en deux langues simultanément avec deux classes (une classe de français langue seconde, l’autre français langue maternelle), en divisant les deux classes en deux groupes, et en mettant la moitié de l’une avec la moitié de l’autre, de façon à avoir deux groupes mixtes. L’un des groupes fait l’atelier en français, l’autre en anglais. De cette manière, les élèves de différents niveaux pourront travailler ensemble, même que idéalement chaque élève langue seconde serait jumelé avec un élève de langue maternelle. 

Chaque exercice donne lieu à un poème écrit par l’élève. Dans l’éventualité d’un jumelage classique entre un groupe francophone et un groupe anglophone (où les anglophones font les exercices en français, et les francophones en anglais), ce serait intéressant de partager les poèmes en français par la suite avec le groupe francophone, qui aurait le défi de les traduire en anglais, et vice versa. Les élèves du groupe d’origine finiraient ainsi par ravoir ses poèmes traduits dans leur langue maternelle / langue d’usage habituelle.

Pour chaque exercice, il est fortement recommandé que le·la prof et le·la poète le fassent également. La participation prof·poète met les élèves à l’aise, et contribue à rendre le contexte plus horizontal.

Note : chaque période devrait débuter par une courte lecture de poèmes, tirés soit de l’anthologie, soit du poème suggéré dans le plan de cours. Pendant ces lectures en début de période, demander aux élèves de noter les mots qu’iels trouvent intéressants, compliqués, drôles, niaiseux, etc. ! Ces listes formeront des bassins de mots à utiliser durant les exercices.

Learning Objectives

– compréhension de la lecture d’un poème simple (les élèves ont toujours le texte devant les yeux pendant la lecture)

– compréhension du vocabulaire et de la syntaxe de base

– écriture individuelle de phrases, poèmes simples

– écriture simple en groupe, travail en équipe

Materials and Resources

– papier et crayon pour que chaque élève puisse écrire individuellement

– liste de mots imprimée, découpée pour exercice no 2 (ça peut être un poème imprimé et découpé également, selon le temps disponible)

Veuillez créer un compte et vous connecter pour accéder à ce plan de cours.


Créer un compte

Start here: