Septain

Strophe de sept vers.

Je repasse

Je repasse ta lettre, à l’ombre du ciel bleu du parasol.

À mes pieds, la mer molle se froisse rythmique à l’arène

Le chant s’essore. La mer jusqu’à la passe est pareille à tes yeux de sable et d’algues

Outremer

Je resterai avec vous jusqu’à l’heure émouvante

où votre cœur sera devenu un continent glacé

dans le grand moment perdu de la route.

Start here: